UN PRINTEMPS PRESQUE PARFAIT

m

UN PRINTEMPS PRESQUE PARFAIT

Nous allons aborder la question du climat clément que nous subissons depuis quelques années, sans aucune prétention le changement est flagrant , les températures très douces de cet hiver nous mènent à une reflexion.

L’entretien de vos plantes ou arbres d’extérieur doit s’adapter à l’avancement des saisons, ne plus se fier à des calendriers obsolètes aujourd’hui !

Les printemps sont très avancés et pluvieux, ce qui nous pousse parfois à retarder les plantations et les semences, et subitement juin et ses premières grosses chaleurs !

Vos terrases et jardins deviennent des lieux qui s’appauvrissent et vous découragent lorsque vous n’avez pas été réactifs  !

En ville, nous ressentons le besoin de voir du vert, le végétal qui temporise, le besoin de se ressourcer et de donner la vie et la maintenir.

Chacun de nous est responsable de ses projets, souvent lorsque je créé des espaces ornementaux, je me projette et je me laisse envahir par les sens tel que l’odorat, le visuel et le touché…

Faites un petit geste pour améliorer votre quotidien, planter et semer des plantes mellifères (cela attire les abeilles) pour sauver nos pollinisateurs et créer des surfarces de vie où la faune et la flore, aussi modestes qu’elles soient, nous donnent cette réjouissance que la vie est présente partout !

En effet la pollinisation par les insectes est cruciale pour la reproduction de graines et procéder à une bonne fructification.

Vous avez compris une biodiversité est le mot clef pour ce qui reste à sauver !

Nous avons tous un petit jardin qui mériterait de voir le jour. Des mini Eden sont possibles, tout est à votre portée. Jardinier en herbe ou avisé, votre sens critique s’aiguisera au fil de vos expériences…

 

Joaquim le fleuriste-jardinier

No Comments

Post A Comment